Catégorie : Sweet Friday

Sweet friday #Clara Luciani

Youhouh, le rendez-vous du Sweet friday is back !

Formule modifiée : tous les vendredis (plus ou moins hein, pas de pression), une chanson à (re) découvrir. C’est parti !

Mille ans après tout le monde, le coup de foudre musical. Un coup de coeur de dingue, que je n’ai plus ressenti depuis l’album de Juliette Armanet, qui se trouve être la grande copine de Clara Luciani.

A nouveau, au hasard d’une écoute, j’emporte son album “Sainte-Victoire”. Une claque, du début à la fin, un album qui tourne en boucle depuis quelques jours chez moi .

Et, plus particulièrement, cette chanson, qui m’a fichu des frissons.

Montez le son et dites-moi ce que vous en pensez !

{Sweet friday} : les trésors de la semaine

Oui, oui, j’ai encore fait un tour chez Pêle-Mêle ! J’étais toute contente d’avoir vendu pour 22 € de livres à moi, et puis j’en ai racheté pour 24 € 😉

Les trouvailles de la semaine :

* Un roman de Jodi Picoult, dont j’ai adoré le tout dernier livre “La tristesse des éléphants” (je vous en parlerai lundi !). J’ai découvert cet auteur que j’avais classé “sentimental” (bon, ici, la couverture n’aide pas à changer cet à priori), mais j’ai tellement apprécié ma lecture que j’ai voulu en découvrir d’autres !

* “La fille tombée du ciel”, un premier roman d’apprentissage américain assez prometteur sur fond de racisme et “Ce coeur changeant” d’Agnès Desarthe, deux poches pris un peu au hasard, mais qui me tentaient bien … Vous les avez lus ?

* “Le chagrin des vivants”, dont la sublime couverture m’a tapé dans l’oeil … une histoire de femmes et de deuil, sur fond de guerre 14-18 (youpie tralala).

* Pour mes minis lecteurs (les pauvres, ils n’ont vraiment pas beaucoup de livres à la maison, hein ?!), j’ai trouvé le conte musical “Georgia”, illustré par Benjamin Chaud (le papa de Pomelo), écrit par Timothée de Fombelle, lu par Cécile de France, avec tout plein de chansons, bref, ça va bien les occuper mes kids, qu’on entend plus dès que je mets un CD d’histoires à la maison (1H30 de calme en perspective ! le rêve !).

Encore de bien beaux moments de lecture en vue chez nous 😉

{Sweet friday} : les petits nouveaux de cette semaine

Et hop, une petite photo du butin de la virée habituelle chez Pêle-mêle !

Au rayon des jolies trouvailles, un album de la famille Trompette, de Jill Murphy, que j’adore (des parents débordés, des enfants envahissants, je m’identifie à mort). Ici, “Monsieur Trompette s’occupe de tout”, car Madame Trompette est clouée au lit (mais aura-t-elle la paix pour autant ?! pas sûr …). Un prochain article vous présentera nos albums de la famille Trompette (voir photo ci-dessous, on fait collection).

Ensuite, un album découvert à la bibli, “Le concours de force”, très rigolo : une grosse pierre coince l’entrée de la galerie de Taupinette, et ses amis essaient tous de la déloger, sans succès … On a alors l’idée de proposer un concours de force, avec récompense à la clé …. J’adore l’humour et les dessins de cet album, une petite merveille !

Pour moi, j’ai déniché un livre dont j’avais repéré la sortie prochaine en poche, mais voilà, chez Pêle-Mêle, je l’ai trouvé en grand format pour le même pri x (joie !), il s’agit de “Victor Hugo vient de mourir”, de Judith Perrignon, un roman historique qui a l’air passionnant, sur la mort et les funérailles en grandes pompes de cet écrivain (que j’adore).

Un autre roman dont j’entends beaucoup parler, c’est “Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une” , qu’on m’a conseillé ici ou là, sans que je franchisse le pas, le roman étant à mi-chemin entre la fiction et le bouquin de développement personnel, ce qui ne m’attirait pas des masses ..; et puis, bon, à 3 €, je me suis laissé tenter …

Dernier craquage, un roman historique j’ai pas mal vu sur les blogs cet été, “La part des flammes” : je l’ai un peu pris au pif, celui-là … 

Sinon, je suis plongée dans le tout nouveau roman de Kate Atkinson, un de mes auteurs FA-VO-RIS au moooonde, je me délecte, je savoure, et ça me donne envie de relire toute sa biblio, donc je ne suis pas sortie de l’auberge … Je dévore aussi un livre plus léger, comme une bulle de fraîcheur …

 Et vous, que lisez-vous ? 😉

 

{Sweet Friday} Trésors de librairie #2

Et hop, encore un petit tour chez Pêle-Mêle cette semaine, qui me permet de vous montrer mes trouvailles pour ce Sweet Friday !

Pour moi : la version collector d’un roman qui me faisait envie depuis quelques temps, “La petite communiste qui ne souriait jamais”, un policier un peu vintage (c’est-à-dire ni gore, ni sanglant) et le “Renommer” de Sophie Chérer, sorte de dictionnaire de l’origine des mots, qui m’a l’air absolument passionnant !

Pour mes mini lecteurs, j’ai déniché un bon classique qui nous manquait à la maison, “Je mangerais bien un enfant”, une aventure de ma chouchoute Madame Trompette, dont on a plusieurs livres (et dont il faut absolument que je vous parle un jour parce que je l’adore), et une édition des années 1960 de Mary Poppins, délicieusement vintage (mais qui ne reprend pas du tout l’histoire originale, mais seulement un “épisode”, petite déception). J’ai aussi craqué sur “Petit lapin rouge”, parce qu’il est illustré par Claude K. Dubois, donc je prends, sans me poser de question.

Et voilà ma PAL qui augmente encore, et voilà les bibs des kids qui débordent à nouveau …

Mais ce n’est que du bonheur 😉

{Sweet Friday} : une jolie rencontre avec Leïla Slimani

La librairie de Louvain-la-Neuve près de chez moi, Chapitre.be, a eu l’excellente idée d’inviter Leïla Slimani il y a quelques mois et celle-ci a eu la gentillesse de maintenir ce rendez-vous, dans une petite librairie de Belgique, malgré son agenda chargé suite à son prix Goncourt, pour “Chanson douce” (chroniqué sur le blog il y a quelques semaines).
Il y avait du monde, la rencontre était animée, les questions posées excellentes et Leïla Slimani y a répondu avec beaucoup d’éloquence, revenant sur la genèse du roman, le prix Goncourt reçu, mais aussi partageant ses habitudes d’écriture, ou ses sujets d’inspiration.
A la question de l’importance des auteurs féminins en littérature, qui osent enfin donner leur version de la maternité, et qui contraste parfois avec la vision idyllique véhiculée depuis des siècles de l’oasis de bonheur où roucoulent la mère et son enfant, Leïla Slimani lance que “ce sont les hommes qui ont raconté cela, ce sont eux qui depuis toujours propagent l’idée que la femme s’épanouit chez elle avec ses enfants, et que tout est rose et comme dans un rêve !”. Réflexion qui a trouvé écho parmi le public, majoritairement féminin, qui murmura alors “oui, c’est vrai ! c’est tout à fait cela ! c’est important ce qu’elle dit”.
La timide que je suis a même osé prendre le micro, le temps de lui demander d’où venait ce titre, “Chanson douce”, qui contraste tant avec l’atrocité de l’histoire racontée.
” Le titre renvoie à la berceuse, et à l’ambivalence de cette manipulation que l’on exerce sur un enfant que l’on endort par ce moyen. L’enfant à qui l’on chante une berceuse, une chanson douce, est vulnérable, à notre merci, s’endort confiant dans nos bras. Mais quand on dit de quelqu’un je l’ai endormi, on veut dire aussi je l’ai berné. J’ai voulu ainsi endormir et berner le lecteur qui, au vu du titre, pensait lire une histoire douce … comme Louise, la nounou, manipule son entourage, j’ai ainsi manipulé mes lecteurs”.

Ce fut l’occasion d’une jolie rencontre, d’une dédicace et un beau moment d’échange !

{Sweet Friday} : Rebecca Cobb

J’ai deux illustratrices préférées, en jeunesse : Geneviève Godbout et Rebecca Cobb.

Je vous présente aujourd’hui quelques illus de Rebecca Cob qui a un talent fou ! J’adore la douceur, les couleurs, la poésie qui se dégagent de ses dessins, ainsi que le petit côté “vintage” …

En cliquant sur les couvertures, vous retrouverez mes chroniques déjà publiées (à l’exception de “Il a neigé !” qui vient de sortir et que Petit Loulou recevra à Noël ….).

extrait de “Guirlande de poupées”

“Au revoir maman”

“Tante Amélie”

“There’s an owl in m towel”

“Guirlande de poupées”

“Le mystère”

{Sweet Friday} : trésors de librairie #1

Cette nouvelle rubrique du Sweet Friday me permet de vous montrer mes achats et trouvailles, c’est même la rubrique parfaite pour cela !

Or donc, je suis une big fan de Pêle-Mêle, la librairie d’occasion. Et quand j’y fais un tour, je ne reviens jamais les mains vides, mais remplies de trésors, parfois recherchés depuis longtemps, comme ce DVD du tout dernier concert de Jean-Jacques Goldman, que j’aime d’amour depuis, quoi, mes 8 ans ? !

Si j’avais su que c’était le dernier concert de JJg de ma VIE (je n’espère plus qu’il revienne) …

J’ai même converti Petit Loulou, qui adore, qui réclame ses chansons et qui me dit parfois, tout tristounet “mais pourquoi il veut plus chanter, Jean-Jacques Goldman, maman ? et pourquoi je peux pas aller à son concert ?”. Ah, ça ….

Autres trésors : ce roman paru récemment et dont j’encadrerais bien la couverture, si jolie, et un album que je ne connaissais pas du tout, sans texte, d’une beauté à couper le souffle …

On continue avec deux petits romans “no prise de tête”, car j’ai parfois envie de légèreté …

Et j’ai fait le plein de chouettes “premières lectures”, que je garde pour plus tard (j’ai quelques livres déjà prêts, pour quelques fêtes à l’avance, oui, oui).

Le dernier trésor, j’ai hésité : ça fait un peu bébé, Winnie, non ? Et puis, je me suis rappelé que ma Mini Louloute n’a même pas 4 ans, et que moi, à presque 33, je suis encore fan de Bourriquet et de ce râleur de Coco Lapin ! C’est un gros recueil bien épais, avec plein d’histoires à bouquiner.

Voilà, voilà, pour ce Sweet friday, le premier volet de mes “trésors de librairie” 😉

{Sweet Friday} : Ma soirée chez Alice Editions

Les superbes calendriers et tote bag reçus (oui, j’ai trop de chance)

A côté de mes chroniques romans et albums, j’ai parfois envie de me laisser aller à du pur papotage, sur les auteurs et livres qui me font envie, ou vous montrer mes derniers craquages, partager une vidéo, une chanson, une citation, une photo, bref, du bla-bla, que je ne sais pas où caser.

J’ai donc pensé à vous proposer un nouveau rendez-vous, le vendredi (bon, si je n’ai pas le temps ou l’inspiration tous les vendredis, pardon d’avance), avec un billet plus léger, histoire de bien finir la semaine !

On commence ce vendredi avec quelques photos des albums que j’ai reçu lors de la soirée organisée par la maison d’édition Alice Jeunesse, pour leurs 15 ans, et à laquelle j’étais invitée (ô gloire !).

Alice est une maison d’édition belge, qui édite des albums (splendides) et des romans pour les jeunes, des premiers lecteurs aux grands ados. J’ai la chance d’avoir un partenariat avec eux et de pouvoir vous parler de leurs albums, qui sont souvent magnifiques, autant par les illustrations que dans les thèmes, parfois difficiles.

J’ai ainsi pu, lors de cette soirée, échanger avec quelques auteurs-illustrateurs dont j’apprécie le travail, et repartir avec plein de livres à chroniquer ! Je vous les montre déjà, mais sachez que j’approfondirai chacun d’entre eux dans mes chroniques futures.

Un thème difficile justement, c’est le cas de cet album “Pourquoi tu pleures ?” de Maud Roegiers, qui aborde la question de la mort et du deuil …. Mais je suis repartie également avec “La princesse qui pète”, album beaucoup plus léger et drôle, que j’ai hâte de lire à ma mini princesse à moi 😉

Deux livres m’ont fait de l’oeil également : “Ouvre-moi”, de Muka, un très bel album au couleurs vives, et “Frisouille ou l’histoire du chien qui n’aimait pas son nom”, de Jean-Michel Mazurie, qui fera rire aux éclats mes petits lecteurs, avec son chien râleur !

Et enfin, je suis repartie avec un album du duo Ian De Haes & Charlotte Bellière, qui ont déjà signé plusieurs albums magnifique (dont mon chouchou “Imagine“). “La petite vieille du rez-de-chaussée”Cet album est un de mes “classiques” lors des animations avec les classes à la bibliothèque. Il est empreint de douceur, d’humanité et d’humour !

Une superbe soirée, avec des rencontres, des livres, et l’envie de vous faire découvrir ces petites merveilles très vite !