C’est la fin de l’hiver, et Tomek et ses amis rentrent de voyage. Ils arrivent chez Chnourka, la petite fille, qui les accueille et les réchauffe avec du thé et des biscuits. Installés au coin du feu, chacun conte le périple et les aventures … Le lendemain, il a neigé, et les amis sont les premiers à déposer leurs empreintes dans la poudreuse …

Maintenant, j’éteins la lanterne, la lune éclaire notre marche.

La neige est encore plus belle ainsi. Elle est tellement blanche qu’elle reflète nos rêves.

Quelle joie ! Le lac gelés, les jeux dans la forêt, le grand air, avant de revenir buller dans la petite maison au chaud … Mais bientôt, Mirko, en manque d’aventures, réclame de sortir. On est pas là pour hiberner ! Les autres ont la flemme, alors il part seul. Il rencontrera un oiseau qui n’ose pas sortir de sa cage ouverte, par crainte du dehors, à qui il fera découvrir la liberté, avant de tomber dans un trou … Comment ses amis pourront-ils venir le sauver, eux qui, blottis dans la chaleur de la petite maison, n’ont pas envie de sortir ?

Un album doux et absolument magnifique visuellement, dans lequel on se blottit, comme dans un cocon. Le texte est poétique, empreint de sensibilité, mais la grande force de l’album réside dans ses illustrations, qui ont un petit côté vintage, et une finesse incroyable. La petite maison dans les bois, la neige, les amis animaux , tout a ce côté réconfortant d’un joli conte d’hiver, à lire et à relire au coin du feu, avec son enfant.

Une très belle découverte !

Résultat de recherche d'images pour "gaya wisniewski chnourka"

Merci aux éditions Memo pour cette petite merveille …

4 Comments on Chnourka, Gaya Wisniewski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *