Bon, l’heure est grave.

  1. J’ai trois planches de ma bibliothèque full of bouquins à lire.
  2. J’en achète encore et encore.
  3. Bookstagram, les copines, les blogs, me donnent 100 nouvelles envies à la minute.
  4. Une journée ne fait toujours que 24H.

Que faire, sinon accumuler ces livres, qu’il me faut VITE, puis les laisser attendre leur tour sur mes étagères ? Je suis faible.

Tout ça pour vous dire que suite aux conseils glanés ici et là, au coup de coeur imprévus, aux flâneries en librairies, ma PAL grossit à vue d’oeil.

Je vous présente les petits derniers arrivés :

Un recueil de nouvelles inédit de Daphné du Maurier, dont j’adore “Rebecca”. Je me rappelle que Tatiana de Rosnay parlait dans sa biographie de l’auteure (“Manderley Forever”) de cette nouvelle, “La poupée” …

« L’idée me plaît, bien qu’elle soit assez extravagante et folle. » Dans ses carnets, Daphné du Maurier évoque ainsi l’une de ses premières nouvelles, La Poupée. Publié dans une revue mais refusé par les éditeurs, le texte avait disparu jusqu’à ce qu’une libraire de Cornouailles, passionnée par la romancière anglaise, ne le retrouve avec d’autres récits de jeunesse, dont cinq totalement inédits.
Une extraordinaire découverte, car ces nouvelles, écrites alors que l’auteur avait à peine vingt ans, donnent les clefs de ses grands romans. (…)
Ces inquiétants récits révèlent une jeune femme très en avance sur son temps, critique de l’hypocrisie sociale, avec cette maîtrise du suspense et de la narration qui feront d’elle, en précurseur du thriller psychologique, l’inspiratrice d’Hitchcock et, tout simplement, une des plus brillantes romancières du XX
e siècle.

Résultat de recherche d'images pour "double vie d'anna song"

“La double vie d’Anna Song” est un roman que j’ai emporté avec moi presque par hasard, parce qu’il parle de musique classique et de piano, sujets qui prennent de plus en plus de place dans ma vie … L’histoire d’une pianiste adulée dont on découvre, après sa mort, qu’elle était une faussaire; que tous ses disques avaient étés enregistrés par d’autres …

Résultat de recherche d'images pour "plaisir et nécessité françoise nyssen"

“Plaisir et nécessité”, le livre-souvenirs de Françoise Nyssen est un bouquin vers lequel je ne serais pas allée sans cette merveilleuse conférence avec l’auteure, à laquelle j’ai eu la chance de participer, dans le cadre de mon travail (#ilovemyjob). Une grande dame, qui nous parle de littérature, de son métier d’éditrice (Actes Sud), mais aussi de ses combats, dans un livre qui s’annonce bouleversant.

Résultat de recherche d'images pour "les petites reines clémentine france loisirs"

Ah, Clémentine Beauvais ! J’ai tellement aimé “Songe à la douceur” et “Brexit romance”, que je donne sa chance à ses “Petites reines”, roman pour ado léger/drôle/décalé, avec ses trois héroïnes nommées Boudins d’or/d’argent/de bronze sur Facebook.

Les Enténébrés

Attention, achat compulsif ! Je ne savais rien de Sarah Chiche et n’avais jamais entendu parler de ce roman … Mais j’aime beaucoup cette édition collector chez Points, et – je le répète- je suis faible.

“L’amour fou est l’un des derniers bastions d’insurrection possible.”

Vienne, Automne 2015. Le climat se dérègle. L’Europe ouvre ses frontières aux réfugiés. Une femme aime passionnément deux hommes. Dans la faille créée par l’amour qui la dédouble entre Richard et Paul, entre sa fille et sa mère, Sarah se confronte aux horreurs d’un siècle hanté par le mal et à une malédiction familiale qui court depuis quatre générations. Une fresque puissante et sombre sur les fantômes que nous portons en nous. Un livre incandescent sur le courage de vivre.

Résultat de recherche d'images pour "manuel de survie à l'usage des jeunes filles"

Achat compulsif numéro deux. Vu et revu sur les blogs et Instagram (je suis un mouton).


Que font deux gamines en plein hiver dans une des plus sauvages forêts des Highlands, à des kilomètres de la première ville ?
Sal a préparé leur fuite pendant plus d’un an, acheté une boussole, un couteau de chasse et une trousse de premiers secours sur Amazon, étudié le Guide de survie des forces spéciales et fait des recherches sur YouTube. Elle sait construire un abri et allumer un feu, chasser à la carabine. Elle est capable de tout pour protéger Peppa, sa petite sœur.


Dans le silence et la beauté absolue des Highlands, Sal raconte, elle parle de leur mère désarmée devant la vie, de Robert le salaud, de la tendresse de la sorcière attirée par l’odeur du feu de bois, mais surtout de son amour extraordinaire pour cette sœur rigolote qui aime les gros mots et faire la course avec les lapins.

Résultat de recherche d'images pour "expiation ian mcewan"

Last but not least, je découvre ENFIN (bientôt 36 ans, ma bonne dame) Ian McEwan. Et comme je suis du genre à me jeter sur tous les titres d’un auteur qui me plaît, j’ai ces deux-ci, bien connus, en attente, et “Sur la Plage de Chesil” dans mon sac …

Voici donc un petit tour d’horizon de mes derniers achats … Un article brouillon et fouillis, ça faisait longtemps !

Quelque chose à dire, à commenter, sur mes petites trouvailles ? N’hésite pas, ce blog est un peu trop endormi 😉

8 thoughts on “Derniers craquages …

  1. J’adore lire ce genre d’article, qui me fait déculpabiliser de ma propre compulsion !! J’ai encore acheté cinq livres cette semaine, malgré les trois cent et quelques qui traînent sur ma PAL … Après tout il y a pire, comme vice ! Je n’ai lu que La poupée et les deux McEwan dans tes nouvelles acquisitions (et j’ai le Kitson sur mes étagères) et c’est un excellent choix, je les aimés tous les 3.
    Belles lectures !

      1. Hé, hé, pour éviter la déprime “Palesque”, j’ai réparti les livres en attente de lecture parmi ceux de ma bibliothèque, ni vu ni connu !
        Quant à “La poupée”, je l’ai trouvé excellent, surprenant, et souvent féroce. Comme pour tout recueil de nouvelles, j’ai moins aimé certains textes, mais ils étaient rares (mon billet ici, si tu souhaites en savoir plus : https://bookin-ingannmic.blogspot.com/2013/09/la-poupee-daphne-du-maurier.html).

        1. Je viens d’aller lire ta chronique, qui me donne très très envie de le commencer ! Par contre, je vois que ton billet date de 2013, alors que je viens d’acheter ce recueil, placé dans les coups de coeur/nouveautés de ma librairie, j’ai cru qu’il venait de sortir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *